• Facebook - Black Circle

Waraku budo et la spirale

 

Maeda Sensei (Shiatsu News - mai 2014):

"Le Waraku étant un "budo" japonais traditionnel, un art de la respiration, du son et du mouvement par le "hara" (le bassin, son centre), comme le sont d'autres budos japonais comme le téatre Nôh.
Le budo Waraku est un véritable budo, suivant une connaissance japonaise très ancienne, le Kototama, révélée par le Kami "Créateur de l’Univers". 

Le principe de base du Waraku est: ”Ne faites du mal à quiconque, et faites en sorte que personne ne vous fasse du mal”.

 

Le Waraku est une pratique (Keiko) permettant d’apprendre les principes et les compétences révélés par "Kami". Le principe Kami est la loi fondamentale de l’Univers selon laquelle tout être vivant prend la forme de la spirale."

 

 

 

Vivre est respirer.

"L’inspiration et l’expiration sont interconnectées – non pas de façon linéaire mais dans une forme spiralique.

L’idée que la respiration puisse agir selon la forme d’une spirale influence notre mouvement et notre façon de penser. Tous les systèmes de notre corps humain comme nos muscles, nos nerfs, nos cellules suivent une structure en forme de spirale. La nature adopte cette même structure de spirales, pas seulement dans le corps humain, mais aussi dans beaucoup d’autres formes. Notre univers même se meut dans un vortex en forme de spiral.

La vraie signification de l’affirmation “vivre de façon naturelle” peut donc être aussi traduite en “suivre le rythme de la spirale”.

 

L’énergie de la spirale se caractérise par la création de connections entre des éléments ayant des pôles opposés, comme le ciel et la terre, l’ombre et la lumière, le mental et le corps, toi et moi. C’est dans cette réalité que je peux déceler l’amour divin du Kami.

 

Là où il y a une spirale, il y a toujours un centre. La Terre a son centre. Tous les humains ont aussi leur centre. Rien n’existe dans ce monde sans centre. A moins que nous suivions le rythme de l’Univers, ou plus précisément la force et la puissance de la spirale, nous ne pouvons savoir ce qu’est le centre, ni où il se trouve.  Etre vivant, c’est être une spirale."