• Facebook - Black Circle

Kototama ou la loi de l'univers

 

Maeda Sensei (Shiatsu News - mai 2014):

"Le Kototama est aussi appelé plus précisément “Amatsu Miyakoto”.

“Amatsu” signifie “l’Univers”, tandis que Miyakoto peut se traduire par “Paroles Divines”.

Amatsu Miyakoto est constitué de trois parties ou approches à suivre:

  • Amatsu-Kanagi (toutes les formes qui existent dans l’univers);

  • Amatsu-Sugaso (toutes les énergies qui existent dans l’univers)

  • Amatsu-Norito (tous les sons qui existent dans l’univers)

Toutes les trois s’appliquent à notre corps et à notre esprit. Kanagi est le corps, Sugaso est l’énergie dynamique et Norito la voix. Le Kototama, en d’autres mots, ne nous montre pas seulement le royaume des sons, il nous guide aussi sur la voie de la vérité et de la justice. Suivre la loi du Kototama est suivre la loi de l’Univers. Le rythme de l’Univers est celui d’une spirale: moduler et employer l’énergie et les sons en suivant un mouvement en spirale revient donc à suivre la loi de l’univers.

 

Comme vous le savez très bien, la structure de notre corps est basée sur la spirale. Nos muscles, tout comme nos nerfs, tournent en spirale autour de nos os. Nos cellules ou notre ADN sont issus d’une structure spiralique. En fait, cela signifie que notre corps est construit naturellement en suivant le rythme et la forme de l’univers. Et pour qu’il puisse se mouvoir naturellement, sa structure doit donc être respectée, et en adoptant cette même approche, son mouvement suivre celui de la spirale. De plus, il est naturel de ressentir le besoin d’employer sa voix pour produire des sons ronds, doux, et qui embrassent tout dans cette spirale.Le son de l’onde de la spirale affecte nos corps, ainsi que celui des autres, et remplit l’espace autour de nous, comme une Force de Création et une Force de Guérison.

 

On dit que le Kototama est Kami. Rien dans ce monde crée par Kami n’existerait nulle part, à moins qu’il n’ait fait partie du Kototama. Cela signifie que le Kototama représente l’ensemble de la création."